•  "Bonne fin de semaine!!" - Entre citation et roses...

     

    Une jolie vidéo de la Collégiale

    de Villefranche du Rouergue et 

    de ses alentours.

     * Vieille bastide (XIIIe), une des plus typiques des bastides occitanes avec son plan orthonormé, et qui a gardé nombres de vieilles maisons médiévales.

    Villefranche de Rouergue - Bastide de l'Aveyron

    Une bastide (de l'occitan bastida) est l'une des quelques 350 à 400 villes ou villages neufs fondés dans le sud-ouest de la France entre 1229 et 1373 et répondant à un certain nombre de caractéristiques.

    F. de Verneilh définit les bastides comme : « des villes neuves bâties tout d'un coup, en une seule fois, sous l'empire d'une seule volonté ». Les bastides sont l'expression d'une volonté médiévale d'aménagement du territoire.

     

     

    regardez cette architecture !

    Dommage la porte n'est pas d'époque.

     

    « le couvert de la grande église ayant esté achevé, on fit faire les vitres qui sont autour du grand autel d'icelle, qui estoient (vieux français, je suppose) de beau verre peint ». 

     

     

    La Collégiale de Villefranche de Rouergue.

    le portail de style gotyhique flamboyant, des niches encadrent un tympan aveugle entouré de feuillages. le vaste vaisseau à nef unique (78m sur 13 m) , adapté aux prêches et aux rassemblements populaires , adopte en revanche le style gothique méridional, économe et dépouillé.

    Place Notre Dame : cette place, entièrement entourée d'arcades médiévales, constitue le cœur de la ville classée monument historique.

     Place Notre Dame.

    Cette place, entièrement entourée d'arcades médiévales,

    constitue le cœur de la ville classée monument historique.

    Bonne journée - Table de l'Extérieur


    16 commentaires
  • Bonne journée  

    citation1psd.gif

     

    Villefranche-de-Rouergue était le siège du sénéchal ou présidial de Rouergue, ou présidial de Villefranche. Il comprenait dans son ressort d'une part, en Haute-Marche de Rouergue, les justices royales des bailliages de Millau, de Compeyre, de Creyssel, de Saint-Rome-de-Tarn, Saint-Sernin, Roquecezière, ainsi que celles de Pont-de-Camarès et de Saint-Affrique en paréage avec quelques coseigneurs et d'autre part, dans la Basse-Marche, les justices royales de Najac, Viguerie, Millau, Saint-Antonin, Sauveterre-de-Rouergue, La Salvetat, Peyroles,Villeneuve-d'Aveyron, Peyrusse, Auzits et Clauses-Vignes, ces quatre dernières n'en formant qu'une, ainsi que de Rieupeyroux en paréage entre le roi et le doyen du lieu. À ces justices royales étaient unies celle de Rinhac ainsi que celles de Vinzelles et du Mur-de-Barrez qui étaient engagées au prince de Monaco.

    Villefranche-de-Rouergue (occitan : Vilafranca de Roergue) est une commune française, située dans le département de l'Aveyron, dont elle est sous-préfecture, et dans la région Midi-Pyrénées.

    La ville est classée « grand site de Midi-Pyrénées » ainsi que « ville d'art et d'histoire » avec le « pays des Bastides du Rouergue ».

    "Bonjour" - Chiot offrant une fleur à son ami chaton


    15 commentaires
  • GIFS BONNE FIN DE SEMAINE ...WEEK-END 

    Jolies roses

    Pour Jacques et tous mes amis disparus.

    Pour toutes les victimes 

    de l'Airbus A 320,

    et celles du Musée du Bardo.

    Barre séparation

    Villeneuve-sur-Lot (47)

     

    De ses anciens remparts, Villeneuve-sur-Lot a conservé la porte de Paris (anciennement porte de Monflanquin) et la porte de Pujols,xiiie et xive siècles. Ce sont les seuls vestiges des remparts qui défendaient la ville. Toutes les deux, bâties en pierre et en brique,

    sont couronnées de créneaux et de mâchicoulis.

    Villeneuve-sur-Lot (47)

     

    Villeneuve-sur-Lot (prononcé en occitan : Vilanuèva d'Òlt)

    est une commune du sud-ouest de la France,

    située dans le département du Lot-et-Garonne en région Aquitaine.

    Fondée en 1253 par Alphonse de Poitiers,

    aux confins du Périgord et de la Guyenne,

    pour servir de point d'appui

    aux places fortes échelonnées dans le Haut-Agenais,

    Villeneuve-sur-Lot comptait parmi les plus vastes

    et les plus puissantes bastides du Sud-Ouest

    Villeneuve-sur-Lot (47)

    Villeneuve-sur-Lot (47)

    L'angle de la place centrale de la bastide était occupé jusqu'au début du 20e siècle par une maison en pan de bois du 16e siècle, sur portique en bois et avec encorbellement orné d'accolades au 1er étage (connue par une photographie ancienne). Elle est détruite par un incendie en 1905. Un nouvel édifice est construit en 1906 par Gaston Rapin, architecte à Villeneuve-sur-Lot, pour la mercerie Firmin Barrié, maison fondée en 1863 comme l'indique l'enseigne gravée sur la façade ; Antoine Bourlange, sculpteur villeneuvois et collaborateur fréquent de Rapin, a exécuté le décor sculpté. Afin de conserver à la place l'ensemble de ses couverts, Gaston Rapin a bâti un portique sous charpente métallique avec entrevous

    en berceau segmentaire en brique de métro.

    Villeneuve-sur-Lot (47)

    Villeneuve-sur-Lot (47)

    Villeneuve-sur-Lot (47)

    Villeneuve-sur-Lot (47) 

    L'église a été construite suivant une orientation nord-sud,

    perpendiculaire à l'orientation de l'ancienne église.

    L'église est à vaisseau central et bas-côtés. La nef centrale comporte trois travées voûtées par une file de coupoles. L'élévation de chaque travée comprent une arcade triple portée par des colonnes traitées en granit poli avec des chapiteaux sculptés par Antoine Bourlange, sur les modèles inspirés par ceux de Moissac et de Toulouse. Au-dessus, une baie à trois arcades inspirées par les baies thermales.

    L'église est construite en brique industrielle locale avec des structures en métal et en ciment armé.

    La briqueterie Berger à Villeneuve-sur-Lot a fourni les briques

     Villeneuve-sur-Lot (47)

    Dès le milieu du XIXe siècle, l'abbé Grenouilheau souhaite reconstruite l'église paroissiale Sainte-Catherine qui date duXIIIe-XVe siècles en l'agrandissant. Il achète en 1850 l'hôtel de Vassal pour la reconstruction de l'église. Finalement il l'échange en 1857 avec la commune contre la halle qui se trouvait au nord de l'église. Il demande à l'architecte Gustave Allaux un projet

    pour la nouvelle église dans le style néogothique.

    poeme d'amitié

    Villeneuve-sur-Lot (47)


    13 commentaires
  • Conques sur le chemin de St-Jacques de Compostel

    image 

    GIfs : Les Bouquets de Fleurs d'Amour

    Pour vous mes amies et

    pour toutes les femmes du monde.

    image

     

     

    Regardez comment est fixée la rambarde !

     

    La lauze (ou lause, ou encore lave en Bourgogne) est une pierre plate de schiste, de calcaire, de basalte, de granite ou de gneiss, dont la surface est très importante par rapport à l'épaisseur et qui est obtenue généralement par clivage et utilisée principalement pour lestoitures et les dallages. Les lauzes sont extraites généralement de carrières dites « lauzières » (« lavières » en Bourgogne) ou de pierriers naturels ou proviennent de l'épierrement des champs. La lauze a un débit centimétrique et est plus épaisse que l'ardoise au débit millimétrique.

    Certaines lauzes peuvent être faites de phonolite, notamment dans le Massif central, ou de pierre de Brando en Haute-Corse

    (pour le dallage et le pavage).

    Les lauzes étaient employées dans les Alpes (en Savoie, en vallée d'Aoste ou en Valais), dans le Massif central (notamment en Lozère et dans l'Aveyron), en Dordogne, dans leLot, en Côte-d'Or, dans la Haute-Saône, et dans la partie schisteuse de la Corse.

    Horloge et clocheton de la demeure qui abrite

    l'office du tourisme de Conques,

    et fut l'ancien Hôtel de ville.

    Allez venez, eh oui çà grimpe,

    mais la vue il faut la mériter.

     Le village de Conques (Concas) en occitan est une commune Française,

    située dans l'Aveyron  et en Midi-Pyrénées.

    Le village est situé au confluent du Doudou et de l'Ouche,

    qui formeà un endroit une sorte de coquille.

    on pense que dès le Vème siècle aurait existé à cet endroit

    une petite agglomération autour d'un Oratoire

    consacré à Saint-Sauveur.

    Conques sur le chemin de St-Jacques de Compostel

     

     

     

     


    23 commentaires
  • Oiseaux sur une branche de magniolia 

    Image du Blog lejardindesgifs.centerblog.net

    Castelnau-de-Montmiral (en occitan Castèlnòu de Montmiralh), est une commune française, située dans le département du Tarnen région Midi-Pyrénées.

     Castelnau_de_Montmiral_-_Tarn.jpg (1280×853)

    Tout autour de la forêt de Grésigne s'élèvent des dolmens de l'âge de bronze et des Oppidums/Oppida (places fortes) de l'âge de fer. La bastide albigeoise est fondée en 1222 par Raymond VII, comte de Toulouse. Son nom primitif est "Castellum Novum Montis Mirabilis" ; le diminutif de "Montmiral" a été communément utilisé dans les actes officiels, y compris au XIXe siècle dans l'état civil de la commune.

    Adorable chiot "Bonjour"


    17 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique