• L'Eglise Grec de Cargèse 

    En 1773, les Grecs reçurent du gouverneur français de l’île, Marbeuf , le territoire de Cargèse et y édifièrent un village de 120 maisons. Une centaine de familles grecques consentirent à s’y établir à partir du mois de mai1775.
    Avec les siècles, les mariages mixtes entre les descendants de colons grecs et les corses ont mêlé les deux communautés de Cargèse.

     

     

    Le petit port de Cargèse.

     

     

  •  

    bonne-journee-jardinSonnetteCenterblog.gif 

    Bon week-end 

    Amitiés et bisous.

    Les Peintures de l'Eglise Grecque de Sartène

    Jeanne d'Arc

     

    Cette église a remplacé la chapelle établie en 1775

    dans l'une des maisons de la colonie grecque.

    Elle a été édifiée par les habitants de Cargèse de 1868 à 1874. Le sanctuaire est séparé de la nef par une cloison de bois décorée d'images saintes sur fond d'or (iconostase). On peut y admirer de superbes icônes apportées par les premiers habitants.

    Le font Baptismal

    La forme peut varier. Beaucoup de fonts baptismaux ont huit côtés pour rappeler la nouvelle création. L'octogone est intermédiaire en le rond naturel et le carré culturel. Certains fonts ont trois côtés, en rappel de la Sainte Trinité du Père, Fils et Esprit Saint ; 

     

    Jolis reflets du soleil sur le confessional.

     Peintures Eglise Grecque Sartène

     


    9 commentaires
  •  

     

    ÉGLISE DE L'ASSOMPTION DITE LATINE.

    Appelée aussi église Sainte-Marie, l'église de l'Assomption (Santa Marìa Assunta) fut édifiée au XIXe siècle, de 1822 à 1828, pour répondre aux besoins de la population catholique de rite latin.

    L'église dite « latine » est paroissiale. 
    Elle a été construite avec les fonds recueillis par souscription lancée en 1817. 
    En 1835, elle est gravement endommagé par un violent orage. 
    En 1837 l'agrandissement de l'église et la construction du maître-autel sont envisagés. 
    En 1845, les aménagements intérieurs n'étaient toujours pas réalisés. Entre 1970 et 1975, le décor peint de la nef est réalisé. 
    Entre 1992 et 1997, l'ornementation du chœur a été réalisée par deux peintres russes, Anastassiya Sokolova et Valeri Tchernoritski. 
    L'église comporte une façade antérieure scandée de pilastres plats et couronnée d'un fronton ondulant. 
    Son chevet est arrondi. 
    Elle possède deux chapelles latérales. 
    L'intérieur de style baroque est décoré de peintures en trompe-l'œil. 
    Cette église au clocher quadrangulaire est construite sur une terrasse dominant le golfe de Sagone. 
    Elle fait face à l'église grecque.

    En 1847 - 1748, est construit le clocher à étages, sommé d'un lanternon

    Le clocher dont les cloches ont été exécutées en 1887 par le fondeur de cloches Ferdinand Farnier, est protégé et inscrit Monument historique.

    Texte Wikipédia.

    Le village de Cargèse est situé sur un promontoire à l'extrémité nord du golfe de Sagone, sur la façade occidentale du sud de la Corse. Il est dominé par les clochers de ses deux remarquables églises de rites oriental et latin, séparées par un simple potager. 

    L’église Saint-Spiridon, classée Monument historique, est une église catholique orientale dédiée à l’évêque chypriote du même nom connu pour être le patron des marins.

    Le bâtiment actuel a succédé, au milieu du XIXème siècle, à une chapelle établie dans une maison de la colonie grecque.

    De style semi-gothique avec des contreforts puissants, elle abrite des icônes des XIIIème et XVIème siècles que les colons avaient emmenées avec eux. Des fresques datant de la fin du XXème siècle ornent les murs.

    Une iconostase, ou cloison en bois, recouverte d’images saintes sépare la nef du sanctuaire.
    Les deux chapelles latérales sont dédiées à la "Panaghia" (ou "Toute-Sainte", patronne des Congréganistes de la Sainte-Vierge) et à Saint Spiridon.

    La Marina,

    Le petit port de Cargèse.

     


    8 commentaires
  •  Résultat de recherche d'images pour "gif bonne semaine" 

    Construite entre 1010 et 1064 et inaugurée dès 1038, elle fut accompagnée d’un cloître et de deux campaniles dont l’un d’entre eux, connu sous le nom de tour de Charlemagne, a subsisté jusqu’à aujourd’hui.
    Elle abrite la deuxième nef la plus large au monde (après la Basilique Saint-Pierre du Vatican), avec ses 23 mètres. 
    La cathédrale, érigée entre les XIe et XVIIIe siècles, combine plusieurs styles architecturaux: de style roman à ses débuts, puis d'inspiration gothique au XIIIe et enfin de style Renaissance.
    Pour accéder à la cathédrale, il faut monter les 90 marches des escaliers de la Pera, impressionnantes vues d'en haut.   

     





     

     


    6 commentaires