• mesfleursetmoi

    Tableaux d’Alsace

    Les portes de bois qui fermaient auparavant
    Les murailles de nos villes, de nos villages
    Restent ouvertes à présent, lieux de passages
    Des voyageurs charmés par ce lieu souriant.
    Vous qui avez suivi les péniches du Rhin
    Laissez-nous vous mener au pays des délices
    Goûter aux kougelhopfs, au foie gras, aux pains d'épices
    En vous laissant bercer par la douceur du vin.
    Ruisselant des coteaux verdoyants et fertiles
    Le nectar de ces baies rouges et nacrées coule
    Dans les fûts devant lesquels se presse la foule.
    Suivez ce flot de fête et de danses fébriles
    A la découverte des châteaux et chemins
    De l'Alsace, l'un des plus merveilleux jardins


    Joëlle Reitenbach

    Merci à l'auteur de ce joli poème

    Wissembourg (Weißenburg en allemand, prononcé Waïssebouaïschen francique méridional, le dialecte germanique local) est une commune française,

    située dans le département du Bas-Rhin en région Alsace.

    Ses habitant(e)s sont appelé(e)s les Wissembourgeois(es).

    Elle a le statut de sous-préfecture.

    Wissembourg est située au nord de l'Alsace, à la pointe nord-est de laFrance. Elle est à la frontière avec l'Allemagne, plus précisément l'Étatde Rhénanie-Palatinat. La commune est traversée par la Lauter, affluent gauche du Rhin, qui prend sa source en Allemagne.

     

    L'Eglise Saint-Pierre et Saint-Paul

    Détail de la maison Vogelsberger

     

    Musée Westercamp

    L'église Saint-Pierre et Saint-Paul

    La maison du Sel (XV siècle), bâtiment qui servait à la collecte de la gabelle, 

    L'édifice fait l'objet d'une inscription au titre des monuments historiquesdepuis 19981.

    roses2

    Citation ... ce que tu dis ressemble ...

    bonjour


    12 commentaires
  • Image du Blog mamietitine.centerblog.net

    La vie est une fleur 

    Les fleurs

     Jetant leur fantaisie exquise de couleurs

    A l'étalage des fleuristes
    Elles sont tour à tour ou joyeuses ou tristes,
    Les fleurs !
    Joyeuses, elles vont porter les mots frôleurs
    A l'oreille des biens aimées,
    Disant : bonheur, espoir, ivresses enflammées,
    Les fleurs !
    Tristes, elles s'en vont mourir, vagues pâleurs,
    Dans la nuit des tombes glacées,
    Disant : désespoirs, deuils, soupirs, âmes blessées,
    Les fleurs !

    Joyeuses, elles vont, par groupes enjôleurs,
    Briller en nos têtes frivoles,
    Disant : luxe, plaisir, insouciances folles,
    Les fleurs !
    Tristes, avec novembre, elles viennent en pleurs,
    Dire les chers anniversaires,
    Les souvenirs aimés et les regrets sincères
    Les fleurs !
    Ainsi, s'associant aux gaîtés, aux douleurs,
    Selon que le veut notre envie,
    Elles sont nos témoins et nos sœurs dans la vie,
    Les fleurs !
    Jacques Clary Jean Normand.

    Blason de Drusenheim

    Les armes de Drusenheim se blasonnent ainsi :
    « Parti : au premier coupé au I d'or aux trois chevrons de gueules

    et au II d'azur au lion couronné d'or lampassé de gueules,

    au second d'or au globe d'azur cerclé et croiseté du champ. 

     

     La Moder

    Dans sa partie amont, cette jolie rivière s'écoule sur le grés typique des Vosges du Nord.

    Malgré un ensablement du lit, la Moder et ses affluents abritent une remarquable population de truites. La présence de l'écrevisse à pattes rouges témoigne également de la qualité de ce milieu.
    En aval d'Ingwiller, la Moder débouche dans la plaine alsacienne et traverse un environnement pastoral.
    Le cours inférieur, à hauteur de Drusenheim, présente un visage plus sauvage au milieu de la forêt rhénane. La Moder méandre dans un enchevêtrement de bras bordés de roselières remarquables où le Brochet a établi son royaume.

    Bienvenue

    r7qwsahn_1.gif


    18 commentaires
  •  

      *A tout le monde, bonne Semaine - Amitiés.  

    Alsace suite

    Alsace suite

     Pour le jour de l'Assomption

    cette vidéo  (Ave Maria de Gounod) trouvée sur le net

    écoutez , c'est un pur  moment de bonheur.

     

     

     

     

    Alsace suite

    Alsace suite

     Tableaux d’Alsace

    Les portes de bois qui fermaient auparavant
    Les murailles de nos villes, de nos villages
    Restent ouvertes à présent, lieux de passages
    Des voyageurs charmés par ce lieu souriant.
    Vous qui avez suivi les péniches du Rhin
    Laissez-nous vous mener au pays des délices
    Goûter aux kougelhopfs, au foie gras, aux pains d'épices
    En vous laissant bercer par la douceur du vin.
    Ruisselant des coteaux verdoyants et fertiles
    Le nectar de ces baies rouges et nacrées coule
    Dans les fûts devant lesquels se presse la foule.
    Suivez ce flot de fête et de danses fébriles
    A la découverte des châteaux et chemins
    De l'Alsace, l'un des plus merveilleux jardins.

    Joëlle Reitenbach 

    Merci à l'auteur de ce poème

    Alsace suite

    Alsace suite

    Alsace suite

    Alsace suite

     

    L'amitié et l'ami


    La réelle amitié d'un ami est sacrée,
    Un merveilleux trésor qu'il faut protéger.
    On peut se passer de l'amour,
    Mais l'amitié il en faut toujours.
    À qui confier nos joies, nos chagrins ?
    Si ce n'est à un ami, tel un frangin.
    Il est agréable de se sentir indispensable,
    Quand lui vit des problèmes semblables.
    L'amitié c'est beau, mais tellement rare,
    Que la vie parfois ainsi nous sépare.
    On oubliera jamais le véritable ami,
    À qui on s'est confié sur sa vie.
    Mais on oubliera bien plus vite,
    Ces faux amis qui autour de nous gravitent.
    Maxalexis.

     

     

     

     

     


    10 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique